Alain Forgeront

Amateur photographe

Cliquez sur les images pour les agrandir et les visualiser une par une

Le mot d’Alain Forgeront

Merci, Xavier d’avoir pensé à tes amis photographes et d’avoir créé cet espace pour permettre à nos photos d’être vues.

Je répète souvent que je me sens plus « Amateur Photographe » plutôt que Photographe. Dans cette expression, j’y vois « celui qui aime » et j’aime les images; en faire, en voir, en lire…  

Comment faire de bonnes photos, de belles photos, ou les deux, c’est bien là, ma difficulté… A mon sens, cela combine le choix du sujet avec son cadrage et le choix de l’instant décisif pour le «  bon déclic » « Etre là, voir, saisir », c’est pourtant simple, non….?

Au travers de l’objectif, je me sens rapporteur, révélateur ou filtre d’une réalité. Le fait d’être entre le sujet et mon tirage m’oblige à me projeter sur ce que je vais faire et ce qui va rester de ce que j’ai vu. L’observateur en fera son interprétation qui n’évoquera pas uniquement la réalité, mais également tout l’environnement «  hors champs » et ses conditions. L’appareil photo est pour moi un trait d’union qui marque une rencontre. Je crois que j’aime tous les sujets à photographier (portrait, voyage, évènement, nature,…), je n’arrive pas encore à m’orienter dans une voie, c’est mon côté amateur…et puis, le fait d’être « Amateur » cela me laisse, aussi, une marge de progrès…. 

Si souhaitez voir plus d’images d’Alain suivez ce lien

2 Commentaires

  1. Claude

    Salut Alain,
    C’est beau, ! J’aime particulièrement tes images de voyages et tes images de rues à la fois comiques et politiques.
    Je ne peux que t’inciter à continuer dans toutes ces traces, même si tu ne parviens pas à faire le choix de l’une plutôt que d’une autre, pourquoi choisir ?
    Au plaisir de te revoir en images et en chair et en os.
    Claude

    Réponse
  2. David

    Hello Alain!
    Superbe galerie, les cadrages sont nickels, les couleurs sont bien choisies. Ton amateurisme n’a d’égal que l’envie de bien faire que l’on sent dans ces clichés… Belle série sur la danse, l’instant décisif était là tout comme dans les autres images.
    Mais comme je ne sais pas être absolutiste y compris dans les éloges… quel est donc ce traitement que je ressens dans certaines images et notamment dans “chauve-souris”, une espèce de craquelage dû peut-être à un curseur un peu trop poussé?
    Merci en tout cas de partager avec nous ces belles photos!
    A bientôt
    David

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pour prendre contact avec Alain

8 + 15 =