Claude Maurech

Photographe

Cliquez sur les images pour les agrandir et les visualiser une par une

Le mot de Claude :

Tout commence par des sons qui arrivent par la fenêtre grande ouverte de notre chambre, dès le premier soir.

Je pars à la recherche de cette musique et je tombe sur une fête de baptême avec les gens du quartier.

Ca y est ! Nous sommes à Istanbul.

De rencontres au hasard des rues du quartier de Sultanahmet, dans les bazars ou les mosquées, ou sur les rives du

Bosphore.

Des scènes insolites, des instants de la vie stambouliote qui m’ont insufflées l’atmosphère de cette ville.

Merci à Xavier pour cette initiative.

Si souhaitez voir plus d’images de Claude suivez ce lien

4 Commentaires

  1. Abitteboul michel

    Je suis désolé de cette réponse très tardive, mais le blog de Xavier avait un bug et il n’était pas possible de voir les commentaires.
    C’est résolu !!
    Merci beaucoup pour tes impressions très touchantes sur ce travail, je ne manquerai pas de faire appel à toi pour écrire le texte de ma prochaine exposition, si j’en fais une un jour !!

    Claude

    Réponse
  2. Claude Maurech

    Je viens ici à la fois faire un test sur le fonctionnement de la rubrique commentaire et dire aussi que c’est ub très beau reportage sur Istanbul et que bien sur il y aura d’autres reportages à partager avec le plus grand nombre, j’espère.

    Réponse
  3. Alain FORGERONT

    J’ai beaucoup aimé ce voyage à Istanbul. C’est aussi un voyage dans le temps, la « couleur » qui est donnée à l’ensemble nous transporterait au milieu du XXème siècle… Seuls ces paquebots, cités flottantes nous ramènent à ce siècle.
    L’instantané et la soudaineté sont privilégiés dans cette série.
    Tout est contraste… Cette femme figée avec un enfant sur les genoux alors tout est en mouvement autour, ces femmes et hommes qui dansent cohabitent avec le calme de la prière. Tout en contraste…
    Ces femmes Stambouliotes en noir face aux bateaux blancs remplis de touristes… Tout en contraste…
    Une image, une histoire… la vague et les femmes sur les rochers, les baigneurs à la sortie de l’eau… la colère, la prise de tête…
    L’ensemble me laisse une belle impression, j’ai regardé ces photos avec le sourire. ☺

    Réponse
  4. Abitteboul

    Travail magnifique, d’une grande sensibilité. Une belle utilisation des contrastes et des profondeurs du noir et blanc. On se croirait sur un plateau de cinéma.

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pour prendre contact avec Claude

3 + 11 =