Un métier pour (sur)vivre

Des Métiers pour (sur)vivre


Porter un regard sur tous ces métiers probables et improbables, d’ici et surtout d’ailleurs, c’est comprendre un peu mieux les conditions de vie des personnes que l’on croise en voyage. Du coiffeur en passant par le livreur, du graisseur de rail au cornac, du vendeur à la sauvette au mécanicien… ils sont tellement nombreux !!!

Cette rubrique s’étoffera un peu plus le jour où je me déciderai de me plonger dans les milliers de négatifs N&B qui dorment actuellement dans des classeurs, et qui correspondent aux 20 premières années de mon activité de photographe.

Cliquez sur les images pour les agrandir et les visualiser une par une

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *