Combats de coqs aux Philippines

Combat de coqs à Loboc, île de Bohol, Philippines – mars 2014


Aux Philippines, les Combats de coqs, sport vieux de 6 000 ans, est devenu une industrie qui brasse des milliards de dollars. Plus connue dans le pays sous le nom de « sabong », cette discipline compte 2 500 gallodromes à travers le pays, des arènes où s’affrontent et meurent environ 30 millions de coqs chaque année.

Pour les Philippins, les combats de coqs sont plus qu’un simple divertissement. Les arènes sont assaillies chaque dimanche dans les villes un peu partout dans le pays et la fréquentation est à 99% masculine. D’un point de vue extérieur, il est apparemment impossible de faire une prédiction les coqs qui ont le plus de chances de gagner. Mais ces gars-là semblent avoir un œil aiguisé et, habituellement ils ont bien au-dessus de 30 ans, et ont vu des milliers de combats dans leur vie.

Cliquez sur les images pour les agrandir et les visualiser une par une

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.